Le pays à l’honneur : Wallonie-Bruxelles

Wallonie-Bruxelles a le vent dans les voiles ! Destination ? L’espace de la diversité du Salon International du livre de Québec où pas moins de 12 auteurs wallons et bruxellois seront à l’honneur et se prêteront au jeu des tables rondes, entrevues et séances de dédicaces à la rencontre du public québécois. Si certains genres littéraires caractérisent bien la littérature de Wallonie-Bruxelles, tels que la bande dessinée et la littérature jeunesse, d’autres seront à découvrir par le biais de nos poètes et romanciers qui, d’une autre façon, sauront nous toucher, nous amener ailleurs. Voici un bref aperçu de notre équipage.

ROMAN

Armel Job et Geneviève Damas, deux auteurs à la plume bien unique mais qui nous livrent des histoires touchantes entraînant son lot de réflexion sur la nature humaine et le sens de la vie. Armel Job viendra nous présenter sa toute dernière parution, Et je serai toujours avec toi, un roman noir à l’intrigue étourdissante qui nous plonge dans une réflexion magistrale en forme de variation sur le thème du bien et du mal.

Auteurs aux multiples talents, Thomas Gunzig et Isabelle Wéry s’adonnent autant à l’écriture de nouvelles, de romans que de scénarios pour le théâtre ou le cinéma. Le second roman d’Isabelle Wéry, Marilyn Désossée, a reçu le Prix de l’Union Européenne de littérature et a été finaliste du Prix Victor Rossel en 2013. Thomas Gunzig a, quant à lui, reçu récemment le Magritte du meilleur scénario original avec Jaco Van Dormael pour Le tout nouveau Testament.

BIOGRAPHIE

L’auteure Michèle Goslar est une passionnée. Passionnée d’abord par l’œuvre de Marguerite Yourcenar, pour laquelle elle s’est consacrée à écrire la biographie complète. Passionnée ensuite par l’Art nouveau qui l’a amené à écrire la biographie d’un architecte reconnu, Victor Horta. C’est d’ailleurs pour cet essai-biographie « Victor Horta – 1861-1947 : L’Homme, !’Architecte, l’Art Nouveau » qu’elle a reçu en novembre dernier le prestigieux prix littéraire 2015 du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’auteure offrira une conférence sur le sujet de sa biographie le jeudi 14 avril à 12h30 à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale.
Entrée gratuite.
Pour réservation : 418-692-4148 / walbru.guebec@dwb.gc.ca

LITTÉRATURE JEUNESSE

Jeanne Ashbé est auteure et illustratrice d’une soixantaine d’albums, dont une grande partie s’adresse aux tout-petits. Cette auteure prolifique a obtenu de nombreux prix en Europe, en Asie et aux États-Unis et ses livres sont traduits dans une douzaine de langues. Des animations autour de son dernier livre La Sucette de Petit éléphant sont prévues chez Gallimard et à l’Espace de la diversité.

BANDE DESSINÉE

Deux bédéistes participeront à la 29e édition du Festival de la BD francophone de Québec qui se déroule dans les mêmes lieux que le Salon International du livre de Québec. Romain Renard, auteur de la populaire série Melvile, sera présent de même que Max de Radiguès qui viendra présenter sa toute dernière création, Hobo Mom, parue en septembre 2015, qu’il a écrite et dessinée en collaboration avec l’auteur américain Charles Forsman.

POÉSIE

Les amateurs de poésie seront comblés puisque nous accueillerons trois poètes de Wallonie­Bruxelles, Karel Logist, Joy (Gioia Kayaga) et William Cliff, considéré comme l’un des grands poètes contemporains de la francophonie. Il a d’ailleurs reçu, en 2015, le Prix Goncourt de la poésie pour l’ensemble de son œuvre. Il sera possible de les écouter à l’occasion du récital-concert Québec la Muse: De vive voix, le samedi 16 avril à 20h à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone.

UNE PRÉSENCE D’ÉDITEURS

Deux maisons d’édition de Wallonie-Bruxelles seront également présentes à l’Espace de la diversité. Les Éditions ONLIT se consacrent à explorer et diffuser la création littéraire contemporaine, en phase avec l’évolution des nouvelles technologies. Cette maison d’édition sera représentée par Edgar Kosma, également auteur de romans et de bandes dessinées. Les Éditions Esperluète, représentées par Charlotte Guisset, se spécialisent pour leur part dans la production et la diffusion de livres de textes et d’images, réunissant des écrivains et des plasticiens.


Les auteurs de la délégation de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Jeanne Ashbé -Littérature jeunesse

La vie de Jeanne Ashbé est depuis toujours pleine d’enfants. Elle grandit dans une famille nombreuse, remplie d’amis, de cousins, de jeux, de fous rires et de disputes ! Elle fait des études universitaires qui la mènent au Québec où elle travaille comme thérapeute du langage dans un très grand hôpital pour les enfants. À son retour en Belgique, elle met au monde une fille puis un garçon … Elle part habiter à la campagne et commence à illustrer des livres … d’école ! Mais très vite, ce sont ses propres textes qu’elle met en images. Elle a toujours dessiné et a la passion des couleurs : dans sa maison, chaque pièce a une couleur différente et il y a partout des bouts de tissu qui traînent et font des taches colorées par-ci par-là, comme dans ses livres … Elle a finalement eu cinq enfants qui n’arrêtent pas de grandir … Elle est l’auteur et l’illustratrice d’une soixantaine d’albums dont une grande partie s’adresse aux tout-petits. Elle travaille aussi pour la presse et anime des formations à la lecture aux enfants. Elle a obtenu de nombreux prix en Europe, en Asie et aux Etats-Unis et ses livres sont traduits dans une douzaine de langues.

William Cliff -Poésie

William Cliff (de son vrai nom André lmberechts) est un poète belge de langue française, né à Gembloux. Quatrième d’une fratrie de neuf enfants, il fait des études de lettres et de philosophie. C’est à cette période que se développe sa passion pour le poète catalan Gabriel Ferrater, qu’il rencontrera, traduira en français, et qu’il reconnaîtra comme son influence majeure.

Ses poèmes ont la chance d’être remarqués rapidement par Raymond Queneau, et il sera systématiquement édité par Gallimard jusqu’en 1986. Il demeure à Bruxelles d’où il s’échappe fréquemment pour voyager, d’abord en Europe, puis jusqu’en Asie et en Amérique. Ces voyages, qui feront la matière des recueils America et En Orient, donneront un nouveau souffle à son œuvre. Longtemps attaché à son vers régulier, souvent aux formes fixes traditionnelles, il publie depuis peu des romans. En 2015, il reçoit le prix Goncourt de la poésie.

Geneviève Damas -Littérature, théâtre, mise en scène

Dramaturge, comédienne, metteure en scène et romancière, Geneviève Damas vit à Bruxelles. Diplômée en droit à l’Université de Louvain, elle suit une formation théâtrale au Conservatoire royal de Bruxelles, puis à l’IAD (Ecole Supérieure des arts de Louvain-La-Neuve avant de se perfectionner à l’Ecole d’art dramatique de Londres (Central School of Speech and Drama). Assistante de Jean Claude Berutti pour Confidence africaine de Roger Martin du Gard, Geneviève Damas collabore avec de nombreux metteurs en scène (tels que Philippe Sireuil, Jacques Delcuvellerie, Jean-Claude Berutti}, et fonde sa propre compagnie, Albertine, en 1998 avec l’ambition de « promouvoir l’écriture contemporaine par des spectacles, des lectures ou des ateliers». Geneviève Damas est également l’auteure de quatorze pièces « pour tous publics». En 2011, Geneviève Damas publie son premier roman Si tu passes la rivière qui obtient le Prix Victor Rossel et le Prix des cinq continents de la Francophonie. Histoire d’un bonheur, son second roman, a reçu le Prix des Lycéens de littérature 2015 dans la catégorie du plus beau regard sur les êtres. Son recueil de nouvelles Les bonnes manières a également été sur la liste préliminaire du Prix des Libraires du Québec 2015.

Max de Radiguès – Bande dessinée

Né en Belgique, Max de Radiguès est auteur de bande dessinée et éditeur à l’employé du Moi. Il écrit et dessine pour les jeunes et les adultes. Ses livres chez Sarbacane, Frangins et 520km, lui ont valu plusieurs sélections et récompenses. En 2009 -2010, il est en résidence au prestigieux Center for Cartoon Studies, à White River Junction – Vermont, au côté notamment de James Sturm et Jason Lutes. Il a raconté son année de résidence au rythme d’une page par semaine dans Focus, le supplément culturel du Vif l’Express, un hebdomadaire belge bien connu. La compilation de ces planches, Pendant ce temps à White River Junction, est sortie chez Six Pieds Tous terre fin 2011. Par la suite, il a écrit et dessiné les albums Frangins en 2011, puis 520 km en 2013 et Un Été en apnée en 2014, tous publiés aux éditions Sarbacane. Il travaille dans un grand atelier à Bruxelles, où se mélangent dessinateurs flamands, français, et suisse. Son dernier livre Hobo Mom est paru à l’employé du Moi en septembre 2015. C’est un livre écrit et dessiné à quatre mains avec l’auteur américain Charles Forsman.

Michèle Goslar – Biographie

Michèle Goslar interrompt en 1988 sa carrière de professeur de langue et littérature françaises pour se consacrer à des recherches en vue de la rédaction de la biographie de Marguerite Yourcenar. Aussitôt, elle crée le Centre international de Documentation Marguerite Yourcenar qu’elle anime toujours. La biographie Yourcenar. Biographie. Qu’il eût été fade d’être heureux sort en 1998 et est réédité par l’Âge d’Homme en 2014. Dès 1999, elle s’attèle à la biographie de Victor Horta. Onze ans plus tard, le Fonds Mercator édite Victor Horta (1861-1947). L’homme, l’architecte, /’Art Nouveau qui est à la fois la biographie manquante de Horta, un inventaire de son œuvre architecturale avec l’évolution de chacune de ses constructions et une définition de l’Art Nouveau selon l’architecte. Sa biographie de Yourcenar a reçu le Prix littéraire du Cercle Gaulois en 2000 et a été finaliste du Prix de l’essai de la Communauté française en 1999. En 2015, le livre sur Horta a reçu le Prix littéraire du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que le Prix Merghelynck de la Classe des Arts de l’Académie royale.

Charlotte Guisset – Les Éditions Esperluète

Les Éditions Esperluète éditent des livres où sont mis en scène écrivains et plasticiens. Textes originaux et images d’artistes contemporains alimentent ce projet qui poursuit une certaine exigence littéraire et esthétique. Depuis 1994, le catalogue s’étoffe petit à petit. Les livres sont répartis en huit collections définies par leurs formes : les livres, les cahiers, les histoires, les accordéons, les hors-formats, les livres-jeux, les recettes et les hors-collections. Site de la maison d’édition : http://www.esperluete.be

Thomas Gunzig – Littérature, théâtre, cinéma

Né à Bruxelles, Thomas Gunzig est licencié en Sciences politiques (relations internationales). Il a commencé son parcours d’écrivain par un recueil de nouvelles, Situation instable penchant vers le mois d’août, qui recevra en 1994 le Prix de !’Écrivain étudiant de la Ville de Bruxellès. Ce fut la première étape d’une longue série de publications et de distinctions littéraires. Depuis lors, il a diversifié ses activités d’écriture, passant de la nouvelle au roman (Mort d’un parfait bilingue, Prix Rossel 2001), de la fiction radiophonique au livre pour la jeunesse (Nom de code : Superpouvoir, 2005), en passant par la comédie musicale (Belle à mourir, montée au Public en 1999).

Ses récits ont fait l’objet de nombreuses adaptations scéniques, tant en France qu’en Belgique. En 2008, lui-même monte pour la première fois sur les planches dans sa pièce Les Origines de la vie, qu’il met en scène avec Isabelle Wery. En outre, son texte Spiderman a été adapté à l’écran par Christophe Perié dans une production de Jan Kounen. Il a récemment reçu le Magritte du meilleur scénario original avec Jaco Van Dormael pour Le tout nouveau Testament

Armel Job -Littérature générale

Armel Job est né en 1948 à Heyd {Durbuy) en Belgique. Professeur de latin et de grec en Belgique pendant plus de vingt ans puis directeur d’établissement, Armel Job se consacre aujourd’hui à son travail littéraire. Il a publié une dizaine de romans aux Éditions Robert Laffont qui ont été couronnés de nombreux prix, dont le Prix du jury Giono {2005) pour Les Fausses Innocences et le Prix des Lycéens {2011) ainsi que le Prix Simenon {2010) pour Tu ne jugeras point. Avec sa dernière parution, Et je serai toujours avec toi, un roman noir à l’intrigue étourdissante, Armel Job nous livre une réflexion magistrale en forme de variation sur le thème du bien et du mal. Raconté tour à tour par Tadeusz, le fils aîné et préféré de Teresa, et par son cadet André, son roman offre deux regards croisés et deux points de vue différents sur les mêmes événements. Connait-on jamais l’autre -un parfait inconnu comme sa propre mère ? Se connait-on jamais vraiment soi-même.

Gioia Kayaga -Poésie et slam

D’abord connue en tant que slameuse sous le pseudo « Joy », Gioia Frolli de son vrai nom, offre des textes sur l’ivresse, la quête d’une vie intense, la recherche des racines. Avec un grand-père italien, un autre grand-père burundais et deux grand-mères belges, elle évoque un passé familial à reconstituer comme une enquête policière. À 22 ans, elle remporte le Prix Paroles Urbaines 2013 de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ses textes sur la quête de racines et son héritage familial {Italie, Burundi) auront séduit le jury. Elle publie en 2015 son premier recueil aux Éditions Maelstrom L’arbre sans racines d’un pays sans soleil. Enseignante en alphabétisation, Gioia se spécialise maintenant dans l’animation d’ateliers d’écriture pour enfants, ados et adultes.

Edgar Kosma -Littérature, Bande dessinée, ONLIT Éditions

Né à Namur, Edgar Kosma est un auteur belge qui vit et travaille à Bruxelles depuis 1998. Son premier roman Éternels instants {2010) a connu un beau succès critique : Finaliste du Prix Jean Muno 2011 avec Mention spéciale du Jury et Sélection Finale du Prix Senghor du premier roman francophone 2010. Il est l’auteur de Comment le chat de mon ex est devenu mon ex-chat {2015) et le scénariste de la série BD Le Belge, en collaboration avec le dessinateur Pierre Lecrenier, dont trois tomes sont déjà parus aux éditions Delcourt. Au niveau des Distinctions, Edgar Kosma a remporté la Médaille d’Argent dans la compétition « Création littéraire » aux Jeux de la Francophonie à Nice en 2013. Il sera également présent en tant qu’éditeur pour ONLIT Éditions qui se consacre à explorer et diffuser la création littéraire contemporaine, en phase avec l’évolution des nouvelles technologies. Site de la maison d’édition: http://www.onlit.net/

Karel Logist – Poésie

Karel Logist est né à Spa d’un père anversois et d’une mère rhénane. Poète mais aussi critique littéraire et animateur d’ateliers d’écriture poétique, Karel Logist a longtemps animé la revue Le Fram. Ces dernières années, il écrit Tout emporter, une anthologie poétique personnelle, ses Mesures du possible publié par I’ Arbre à Paroles, et Dés d’enfance une réédition d’Espace Nord. Aujourd’hui, il poursuit l’écriture de ses Carnets de doute. Son avant-dernier livre, Desperados, un lipogramme, a reçu le prix littéraire 2013 de la SCAM-SACD. La Traversée des habitudes, son vingtième livre, vient de paraître aux Editions Le Tétras Lyre.

Romain Renard

Né en 1975, diplômé de l’Institut Saint-Luc à Bruxelles, Romain Renard est auteur de bandes dessinées, scénographe, graphiste et musicien. Il a travaillé à l’élaboration de jeux videos, conçu des spectacles avec Franco Dragone et pascal Jacob et est auteur-compositeur notamment pour le groupe rock ROM. Chez Casterman, il a signé American Seasons (sur scénario d’Yves Vasseur), primé meilleur album au festival du Polar de Cognac en 2005, The End, Jim Morrison, en 2007, l’adaptation du roman de Daniel Woodrell, Un hiver de glace, en 2011 et les illustrations pourle City-Guide Montreal/Québec aux éditions Lonely Planet/Casterman. Avec le one-shot Melvile, il réalise une oeuvre forte et personnelle qui témoigne d’une maturité artistique certaine.

Isabelle Wéry – Littérature, théâtre, chant

Née à Liège, Isabelle Wéry est à la fois actrice (formée à l’INSAS), metteure en scène, chanteuse et auteure. Elle écrit et met en scène entre autres les spectacles La Mort du Cochon, Mademoiselle Ari Nue, Le Bazar des Organes … Elle crée, avec l’auteur bruxellois Thomas Gunzig, Les Origines de la Vie au Théâtre de Poche. Elle fait également partie de la Compagnie Point Zéro et parcourt le monde (Japon, Russie, Chili, Espagne, Brésil … ) avec le spectacle L’Ecole des Ventriloques, écrit par Alejandro Jodorowsky. Son premier roman Monsieur René est paru aux Editions Labor en 2006. Son second roman Marilyn Désossée, édité chez Maelstrôm, a reçu l’European Union Prize for Literature et a été finaliste du Prix Victor Rossel en 2013. Ce livre est traduit dans plusieurs pays d’Europe.