Québec, le 1er mars 2022 – La Ville de Québec et le Salon international du livre de Québec dévoilent aujourd’hui les œuvres finalistes pour les Prix de création littéraire 2022. Ces prix visent à souligner l’excellence et le talent d’auteurs résidant sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec et à positionner Québec au rang des capitales décernant des prix littéraires.

« Dans les treize œuvres finalistes, il y a beaucoup de temps, de travail et d’humanité. Récits de vie et quête de soi, les auteurs contribuent à la compréhension de l’intime et de l’universel. La Ville de Québec est très fière de faire rayonner et de saluer l’apport et le travail remarquables des auteurs et des éditeurs d’ici qui rendent notre littérature si vibrante, » a souligné Mme Catherine Vallières-Roland, membre du comité exécutif responsable de la culture.

Des finalistes à découvrir et à lire

Dans la catégorie Littérature adulte, les trois œuvres finalistes sont :

  • Les singes bariolés de Bernard Gilbert (Québec Amérique);
  • Prismacolor no 325 de Lyne Richard (Lévesque éditeur);
  • Villes où je n’irai jamais de Hélène Robitaille (Boréal).

Dans la catégorie Essai, les trois œuvres finalistes sont :

  • L’Angleterre impériale et les Canadiens 1763-1841 de Michel Brunet (Éditions Pierre Tisseyre);
  • Entre deux feux de Jonathan Livernois (Boréal);
  • Indien stoïque de Daniel Sioui (Éditions Hannenorak).

Dans la catégorie Littérature jeunesse, les œuvres finalistes sont :

  • La fille qui voulait tout de Lucie Bergeron (Soulières éditeur);
  • Exit l’innocence d’Esther Croft (Québec Amérique);
  • 15 femmes qui ont fait l’histoire du Québec de Catherine Ferland (Auzou).

Le prix de la poésie Jean-Noël-Pontbriand La Ville de Québec se joint à l’Université Laval et au Bureau des affaires poétiques afin de décerner le prix de la poésie Jean-Noël-Pontbriand. Cette année, le prix récompensera l’auteur ou l’auteure de la Ville de Québec dont le recueil de poésie se sera le plus démarqué durant l’année. Le lauréat sera dévoilé lors de la remise des prix. Une bourse de 5 000 $ ainsi qu’une plaque honorifique seront remises au récipiendaire.   Les œuvres finalistes sont :

  • Radiale de Valérie Forgues (Éditions Le Lézard amoureux);
  • Les bêtes vivront désormais plus longtemps que nous de Maryse Poirier (Hashtag);
  • Tout est caché de Judy Quinn (Le Noroît);
  • Au couchant de la terre promise de Jean Sioui (Mémoire d’encrier).

La littérature à l’avant-plan

Plusieurs genres sont admissibles aux Prix de création littéraire, soit le roman, la nouvelle, la poésie, le conte, le récit, la biographie, le théâtre et l’essai. Les œuvres admissibles pour la remise des prix 2022 doivent avoir été publiées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021. Une bourse de 5 000 $ sera attribuée au lauréat de chacune des catégories, soit la littérature adulte, l’essai et la littérature jeunesse. Également, un prix de participation de 500 $ sera remis à chaque finaliste dans ces trois catégories.

La remise des Prix de création littéraire aura lieu le 22 mars 2022, à 11 h, à la Maison de la littérature. Cet événement contribue à faire rayonner Québec, ville créative de littérature UNESCO.

– 30 –

Sources :          
Mélanie Courteau

Service des communications
Ville de Québec
418 641-6210
melanie.courteau@ville.quebec.qc.ca  

Johanne Mongeau
Directrice des communications
Salon international du livre de Québec
418 692-0010
jmongeau@silq.ca  

Entrevues :       
Thomas Gaudreault
Attaché de presse
Cabinet de la mairie
418 456-2282
thomas.gaudreault@ville.quebec.qc.ca

 

2022 – 107 – COM